Skip to main content

Energie : plus de 10 ans de plan Kyoto local

ECOLO participe à la gestion de la commune depuis 2000 et a rapidement fait de l’énergie une de ses priorités. En 2003, notre ancienne échevine de l’Energie, Annemie Vermeylen, mettait en place un « plan Kyoto local ». Watermael-Boitsfort devenait ainsi la première commune de Belgique à se fixer un objectif de réduction des gaz à effet de serre afin de préserver le climat !

L’objectif était ambitieux : réduire les émissions de C02 des bâtiments communaux de 30%. Il est aujourd’hui atteint, puisque la consommation de gaz a été réduite de 31% en 10 ans ! L’électricité suit également la tendance, bien que moins rapidement : – 10% sur la même période. En outre, la commune se fournit en électricité 100% verte. En tout, l’économie pour le budget communal s’élève à 300.000€ par an ! 35 bâtiments sont concernés par ces efforts : Maison communale, Maison haute, crèches, écoles, académies, piscine, salles de sport, centre culturel, bibliothèques, … Ils émettent ensemble 3.300 tonnes de CO2 chaque année.

Le plan Kyoto local a démarré avec l’engagement à mi-temps d’une responsable énergie, la réalisation d’audits énergétiques permettant d’identifier les économies possibles pour chaque bâtiment et la construction d’un cadastre énergétique permettant de suivre leur consommation. La chasse au gaspillage a alors commencé. Une série de mesures rapides et peu couteuses ont été prises : régulation des chaudières, pose de vannes thermostatiques et d’ampoules économiques, isolation de conduites, réflecteurs derrière les radiateurs, sensibilisation du personnel communal, … Profitant des aides régionales disponibles, la Commune a aussi investi de manière ininterrompue dans les travaux économiseurs d’énergie : chaudières à condensation, isolation de toitures, châssis double vitrage, nouveaux systèmes de désinfection de l’eau et de ventilation à la piscine, panneaux photovoltaïques au dépôt communal…

Aujourd’hui, Watermael-Boitsfort est citée en exemple par de nombreuses communes, qui se sont depuis engagées dans la même dynamique. ECOLO entend bien poursuivre ces efforts !