Skip to main content

PPAS pour le quartier Archiducs

Watermael-Boitsfort est une commune verte et villageoise où il fait bon vivre. Cependant, pour un nombre croissant d’habitants, il devient plus difficile d’y habiter car les loyers sont chers et les logements sont peu adaptés aux conditions de vie contemporaines (surconsommation d’énergie, isolement, …)

Le Collège  Communal a donc pris l’initiative, dès 2013, d’élaborer Un Plan Logement Communal qui a vocation avant tout à nous doter d’une vision globale et à long terme du développement du logement à Watermael-Boitsfort, qui nous permet  de piloter ce développement, sans subir des projets inadaptés élaborés par d’autres, et qui est donc susceptible d’évoluer au gré des événements.

Pour ce faire, plusieurs séances publiques et ateliers participatifs ont été organisés et ont, d’une part, donné l’occasion aux habitants d’exprimer leur vision du développement du logement ou d’autres activités dans leur quartier, tout en mettant en exergue les lignes directrices à suivre : priorité à l’utilisation du bâti existant, usage parcimonieux du sol et préservation des espaces verts, etc.

Ces lignes ont été respectées pour les deux seuls projets dont les chantiers ont été lancés sous cette législature : Archiducs-Sud (59 logements moyens locatifs, 1 crèche et 1 maison médicale) et Loutrier (11 logements moyens acquisitifs)

« Toutefois, nous sommes conscients les inquiétudes qui sont liées au développement du logement dans notre Commune. Notre responsabilité collégiale est de concilier au mieux le projet de construire des logements moyens accessibles,  les préoccupations légitimes des habitants afin que notre commune continue  bien  à être le village en ville que nous connaissons. », déclare notre bourgmestre Olivier Deleuze.

C’est pour cela que le Collège a décidé d’accéder à la demande des habitants et s’engage à lancer un PPAS (Plan Particulier d’Affectation du Sol) dans le périmètre autour du Square des Archiducs qui permettra de renforcer la recherche d’un développement équilibré dans le quartier.

« Par contre, il n’est pas question d’hypothéquer ou de  retarder les projets d’habitats communautaires et l’engagement moral  que nous avons pris avec un groupe de parents de prévoir des logements pour leurs enfants  handicapés qui se trouvent sur le site Archiducs-Nord/Gerfauts », poursuit Olivier Deleuze, « Il est donc demandé que le processus de construction de la phase 1 qui comprend les deux habitats communautaires de 40 logements se poursuivre. Quant à la phase 2, elle est suspendue aux conclusions du PPAS. Enfin, nous demandons que le PPAS tienne compte des travaux de l’étude SAULE concernant le  chant des Cailles »

« Depuis l’élaboration du Plan Logement, il a toujours été clair que l’essence même de ce plan est de construire l’avenir de cette commune avec ses habitants. Aujourd’hui, le Collège les a entendus et souhaite que l’élaboration de ce PPAS permette la poursuite de ce dialogue permanent et constructif», conclut le Bourgmestre