Skip to main content

Préservons le champ des Cailles

La question du logement est d’actualité dans notre commune. Pour ECOLO, la priorité est la rénovation des logements vides. Floréal a récemment présenté son plan visant à une résorption complète des logements inoccupés à l’horizon 2020. Une avancée significative devrait avoir lieu cette année avec la rénovation de l’immeuble du square des Archiducs.

Le gouvernement régional (PS-Défi-cdH) s’est fixé comme objectif de lancer la production de 6.500 logements publics neufs sous cette législature, dont 60% de logements sociaux et 40% de logements moyens. Watermael-Boitsfort n’est pas une île et fait pleinement partie de la Région bruxelloise. Nous avons donc choisi de participer à cet effort… mais pas n’importe comment. D’une part, vu la grande proportion de logement sociaux dans notre commune, nous poussons pour augmenter la proportion de logements « moyens » pour les habitants avec un revenu juste au-dessus du seuil pour le logement social. D’autre part, il est important d’être très attentif à la bonne intégration des constructions dans les quartiers.

Le débat en cours concernant l’avenir du champ des Cailles est, à ce titre, parfaitement légitime. S’agissant d’un terrain à bâtir sur le plan urbanistique, Le Logis l’a acquis dans ce but. Dans un premier temps, il avait été envisagé de limiter les constructions à un tiers de la superficie du champ bien que l’entièreté du terrain soit constructible, afin de préserver les deux tiers pour les activités d’agriculture urbaine. Depuis, ces activités ont pris un essor remarquable et nombreux sont les habitants qui souhaitent préserver le champ dans son entièreté. Ce message doit être entendu par le gouvernement régional : d’autres projets de logements étant déjà sur les rails, il n’existe aucune urgence ; des solutions alternatives doivent donc être étudiées afin de préserver le champ des Cailles et la formidable dynamique citoyenne qui s’y est développée !

Le groupe ECOLO au Conseil communal