Skip to main content

Rencontre avec Anne Depuydt autour de la thématique « Enseignement »

Enjeu fondamental pour ECOLO, l’Enseignement figure parmi les compétences gérées par Anne Depuydt, qui nous fait un état des lieux de cette question, avec les projets qui se dessinent.

L’enseignement est une de tes nouvelles compétences depuis 2012, comment décrirais-tu la situation de l’enseignement dans la commune ?

Anne Depuydt

A WB, on mise particulièrement sur les secteurs de la Culture, de l’Enseignement et du Sport de façon prioritaire. C’est en effet via ces compétences qu’on contribue à former les citoyens de demain et qu’on favorise les liens entre les gens, le « vivre et faire ensemble ». WB se distingue au sein de la Région par l’importance des moyens réservés à ces secteurs fondamentaux. Notre commune gère 4 écoles primaires, 7 implantations maternelles et également 2 académies (Musique et des Beaux-Arts).

Nous avons une offre très qualitative. Nos écoles maternelles communales sont recherchées, avec, de ce fait, une fréquentation très diversifiée. En Primaire, on observe une moindre demande des parents depuis quelques années, en raison notamment du décret inscription, les parents souhaitent assurer ainsi une place pour leur enfant dans l’école secondaire de leur choix.

Dans l’ensemble, nous avons vraiment un enseignement de très bon niveau, avec par exemple, des cours de maîtrise de la langue pour faciliter les apprentissages d’enfants venus d’horizons différents et des cours de remédiation. Le taux d’échec est peu élevé et, quand il y a des échecs – ce que je déplore évidemment, ils concernent surtout des enfants qui n’ont pas fait tout leur parcours dans cette école.

Notons aussi la belle organisation du temps extra-scolaire où les auxiliaires d’éducation encadrent dans de bonnes conditions les enfants avant et après les cours. De plus, des moyens considérables ont été mis au niveau des locaux, qui sont accueillants. La plupart des écoles ont été rénovées. Cette qualité de notre enseignement fait notre fierté, c’est vraiment un message à faire passer.

Quels sont les défis auxquels les écoles communales sont confrontées ?

La population de nos écoles se diversifie, nos enseignants doivent continuellement s’adapter, être en recherche, interroger leurs démarches pédagogiques, c’est un métier exigeant, fondamental. Nous avons la chance de pouvoir compter sur des équipes super motivées et inventives.

Un autre défi est de favoriser l’implication des parents dans l’école, leur réserver une place. J’aimerais vraiment que les parents soient des partenaires de l’école à part entière. Les attentes vis-à-vis des enseignants sont énormes, ils ne pourront pas y répondre seuls.

Je salue l’initiative « café parents » prise dans une école en lien avec une maison de quartier, ce projet permet un temps d’échanges entre parents et direction dans un cadre convivial.
Un autre défi est de maintenir une école de proximité, accueillant les enfants du quartier dans sa grande diversité et maintenir un taux d’inscription important malgré la population vieillissante dans notre commune, ce qui permet de maintenir le nombre d’enseignants.

Peux-tu nous parler de projets que tu voudrais mettre en évidence ?

Nous venons de recevoir de la part de la Région, le label Good Food pour notre restaurant scolaire. Ce label est une véritable reconnaissance pour nos équipes qui ont à cœur de proposer à nos enfants une alimentation saine (produits Bio, jour sans viande, lutte contre le gaspillage alimentaire, sensibilisation des élèves et encadrants).

Un autre sujet qui me tient particulièrement à cœur: la question de la culture à l’école. On sent évidemment qu’il y a un remue ménage au niveau de la Fédération Wallonie Bruxelles, autour du pacte d’Excellence mais aussi dans la commune où un vrai travail de fond et de recherche s’est enclenché par les équipes des bibliothèques, de l’Espace mémoire, du Centre culturel la Vénerie et des enseignants pour construire un projet collectivement.

C’est la première fois que toutes ces personnes se réunissent pour réfléchir et agir à ce qu’il y a lieu de mettre en place concrètement, comme projet culturel dans les écoles à Watermael-Boitsfort. Ce travail collectif s’amorce, cette dynamique me réjouit vraiment en tant qu’échevine de la Culture et de l’Enseignement. Il faut souvent du temps pour enclencher des dynamiques, pouvoir saisir les opportunités, mettre en relations les personnes adéquates pour susciter des synergies… Dans mon travail d’échevine, cette composante relationnelle est essentielle.

En savoir plus sur l’Enseignement à WB:

Le service de l’Enseignement est joignable à enseignement1170@wb.irisnet.be ou au 02.674.74.60

Retrouvez les contacts de toutes les écoles sur la commune
A lire aussi :
« Des écoles où il fait bon vivre »
http://www.watermael-boitsfort.be/fr/fichiers/1170/janvier2016.pdf

« Du bon, du durable et du local dans les assiettes des élèves boitsfortois »

« Mieux vivre ensemble à l’école » vidéo réalisée dans nos écoles à propos de la gestion des cours de récréation.