Rencontre avec une mandataire écolo de WB : Rachida Moukhlisse

Rachida Moukhlisse est conseillère CPAS écolo et membre du comité solidarité nord-sud, depuis 2012. Ses hobbies : lire, cuisiner et marcher au bord de la mer. Elle nous parle de son action comme mandataire.

En quoi consiste ton mandat comme conseillère CPAS ? Je participe à trois types d’assemblées. Le Bureau Permanent (une fois par mois) prépare le Conseil d’Action Sociale et valide les factures inférieures à 5500€. Le Conseil d’Action Sociale (une fois par mois) réunit tous les conseillers ; on y traite des problèmes du patrimoine immobilier du CPAS, de la gestion du personnel du CPAS. On procède aux auditions en cas de problème et on y aborde toutes les questions budgétaires ( travaux, dépenses …). Le Comité Spécial de Service Social (deux fois par mois) s’occupe d’analyser les dossiers des personnes qui sollicitent l’aide du CPAS.

Concrètement, comment cela se passe-t-il ? Il s’agit d’un droit de regard sur les différents sujets et problèmes traités par le CPAS : maison du repos, centre de soins de jour, centre d’hébergement pour mineurs étrangers non accompagnés, dossiers des demandeurs d’aides ( financière , médicale, psychologique..) formation et accompagnement . Notre travail en tant que conseiller(ère ) est de mener une réflexion juste et équitable par rapport à chaque demande et chaque dossier avant de prendre une décision .

Est-ce que la fonction correspond à ce que tu imaginais ? Qu’est-ce qui te plaît ou te plaît moins dans cette fonction ? Être conseillère CPAS demande une communication saine et ouverte entre tous les membres du conseil qui doit être basée sur le respect de chacun. Éviter les jugements de valeur et les stéréotypes. Avoir le sens de l’observation et une écoute active. Oui j’aime participer aux différentes réunions tant que chaque décision est prise avec sérénité et équité

Quel est l’objectif qui t’anime ? A l’horizon, quelle utopie ? Ce qui me tient à cœur c’est une meilleure gestion des dossiers d’aide pour les 20-25 ans (accompagnement, orientation et choix d’études et de formations). Favoriser l’aide intergénérationnelle.. Aussi au sein des logements. Favoriser l’apprentissage des langues nationales pour tous les bénéficiaires du CPAS… Je rêve d’une commune à énergie renouvelable gratuite au point qu’aucun habitant n’aura besoin d’aide pour se réchauffer… et aussi de créer une épicerie sociale à WB qui récupérera tous les invendus alimentaires et éviter les gaspillages honteux ( il existe des gens qui ne mangent pas à leur faim).

Une anecdote ou un coup de coeur à raconter ? Pour la petite histoire j’aimerais bien signaler que je suis la seule femme dans un conseil qui compte onze messieurs !! Bonjour la parité… Oui j’aimerais mettre à l’honneur mon époux que je délaisse 3 ou 4 soirs par mois.